Unamen Shipu Logo

Premier poste de traite Musquaro

  • premier poste de traite innu musquaro
  • musquaro premier poste de traite innu

Sur la rive est de la rivière Musquaro, à environ 200 km à l’est de Havre-Saint-Pierre et à 20 km à l’est du village de Kégaska, en Basse-Côte-Nord, se situe le site archéologique du poste de traite et de la mission de Musquaro. Fondé à la fin du 18e siècle, base d’une mission catholique, il fut fréquenté par différentes bandes innues de l’est.

À ce jour, quelques éléments associés au premier poste de traite établi à cet endroit ont été découverts comme d’anciens foyers de cuisson. Il y a aussi d’anciennes fondations qui indiqueraient la présence d’un comptoir d’échange de la fin du 18e siècle. La présence amérindienne au 19e siècle est mieux représentée. Certains enrochements disposés çà et là témoignent d’une occupation répétée. On y distingue clairement un emplacement de forme circulaire au centre duquel une plate-forme émergente servait de foyer.

Les objets les plus courants retrouvés encore identifiables sont surtout des pièces, comme des clous, des assiettes et des bouteilles. Les informations historiques tentent à démontrer que ce lieu fut fréquenté par plusieurs dizaines de familles lors des périodes estivales. Toutefois, les évidences matérielles de cette période sont assez discrètes, compte tenu de la nature des établissements qui prévalaient à cette période. Durant cette période, les principaux postes existants étaient ceux des Ilets-Jérémie, de Sept-Iles et de Mingan.

Musquaro était considéré comme une des plus importantes missions nord-côtières. Les Innus fréquentaient cet endroit déjà une trentaine d’années avant qu’on y fonde un poste de traite par les Français en 1710. Le poste passe à la Hudson’s Bay en 1821. Le voyage estival annuel des missionnaires était l’occasion de procéder aux baptêmes, mariages, visites aux malades, célébrations de messes et de fêtes patronales.

La fermeture de Musquaro, en 1946, modifie les habitudes des Innus. Le poste de traite de la rivière Olamen situé à Unaman-shipu prendra le relais. Les Innus se réuniront autour de la nouvelle chapelle construite pour les Blancs qui résident à cet endroit en permanence. La fin de cette mission incite donc les gens à demeurer à la Romaine où, de 1946 à 1952, on se réunit chaque été autour de la chapelle construite pour les Blancs qui résident en permanence à cet endroit.

Musquaro, aussi épelé Maskwaro, est un mot cri et innu signifiant « queue d'ours ».